Smart Grids, quèsaco ?

Smart Grids, quèsaco ?

Catégorie : Actualités des ENR | Publié le 21/03/2019 | Il y a

Vous en avez surement entendu parler, mais pas forcément… Et parce qu’ils sont la clé du développement optimal des énergies renouvelables nous vous expliquons en quelques lignes, ce que signifient ces fameux « smart grids » et leur fonction.

Avec la multiplication des projets de production d’Energie renouvelables, en des points épars, on assiste à une mutation du paysage énergétique. L’urgence de moderniser l’infrastructure des réseaux de transfert électrique, inadaptée, est au centre de toutes les attentions.  Cette modernisation passe par l’intégration des nouvelles technologies de l’information et de la communication aux réseaux électriques, afin de les rendre communicants.

Le pilotage du système électrique doit gagner en flexibilité afin de pouvoir gérer les contraintes liées à l’intermittence de la production électrique par les énergies renouvelables, et afin de s’adapter au développement de nouveaux usages de consommation. A titre d’exemple, le déploiement des véhicules électriques implique de corréler la production, le stockage, et la consommation.

Le dimensionnement du réseau doit donc s’adapter aux nouvelles installations d’EnR, qui s’intensifient aussi chez les particuliers. Avec des risques de perturbation du réseau. L’autoconsommation collective, autre modèle d’architecture des réseaux, confirme l’urgence.

Cela passe inévitablement par une adaptation des infrastructures et par une gestion intelligente du système électrique dans son ensemble. Le réseau doit être bidirectionnel. Les besoins, géolocalisés en temps réel et prédictibles.

Ces ensembles épars de productions d’EnR, doivent être pilotés intelligemment et la conception d’outils de mesure et de communication est essentielle. Ces micros-réseaux reliés entre eux, ces fameux smarts grids, qui s’implantent peu à peu, vont redessiner le schéma de distribution électrique sur l’ensemble des territoires. Grâce à des algorithmes d’aide à la décision instantanée, on parvient à déterminer le cout optimal de la production électrique, mais aussi les priorités d’utilisation de cette production.

En conclusion, l’intégration de diverses sources de production d’énergie décentralisée oblige à repenser différemment l’infrastructure du réseau électrique dans son ensemble mais aussi les modes de consommation et de distribution. Voilà pourquoi les smarts grids se développent. Et pourquoi vous en entendrez de plus en plus parler.

Partager cet article